Vivre ensemble‎ > ‎

Respect

Le respect est la première de nos valeurs de vie commune. Sans respect, ce sport, comme tout sport de contact, deviendrait un défouloir sans règles de sécurité et sans apport pour son pratiquant.

Le respect des autres lors de l'apprentissage et de l'échauffement

Nous travaillons ces règles de respect en particulier avec les jeunes. Assez précocement nous encourageons nos pratiquants à prendre des responsabilités dans la conduite de l'échauffement et dans l'apprentissage des prises, à tour de rôle. Cela pour faciliter l'apprentissage des techniques, l'autonomie et la confiance des pratiquants, mais aussi pour inculquer ce principe qui a permis au Gouren de survivre dans le temps et de se transmettre : celui qui sait montre à celui qui ne sait pas, sans être dépendant systématiquement d'un enseignant. Le respect se décline alors dans :
  • l'écoute (cf. écoute) de celui qui parle, et une prise de parole respectueuse de lui, le respect de l'écoute des autres
  • le respect des erreurs que peut commettre celui qui parle
  • le respect des questions de ceux qui n'ont pas compris les explications
  • le comportement qui ne doit pas être à risque
  • le respect de nos règles de vie commune, notamment en ce qui concerne l'hygiène.

Voir Vivre ensemble | Voir Ecoute


Le respect dans les combats


 Nous avons un certain nombre de règles de sécurité qui participent aux respects mutuels lors des combats :
  • Tout début de combat ou reprise de combat débute par le salut en se serrant la main. On informe ainsi son partenaire que l'on est prêt et que l'on va lutter. On ne va pas se jeter sur lui n'importe comment.
  • Toutes les chutes doivent être accompagnées au sol par le partenaire qui porte la prise. Il ne s'agit pas de jeter brutalement son partenaire au sol. Les plus beaux combats sont ceux menés en souplesse, même si pour un spectateur extérieur cela peut sembler très athlétique !
  • Un certain nombre de pénalités sont prévues pour les prises dangereuses ou les comportements qui ne seraient pas Fair Play, comme les étranglements, les clés de bras ou de diverses articulations, ou les coups déguisés.
  • Et bien entendu, le respect des décisions des arbitres. Chaque pratiquant, et notamment les plus jeunes, reçoit un apprentissage des règles d'arbitrage et doit lui même régulièrement arbitrer des combats.