Gouren sport culturel

La lutte a fait partie intégrante de la culture bretonne, au même titre que la danse ou le chant.

Gouren, lutte et défis d'un sport breton

Riche de près de 1600 pratiquants, d'une quarantaine d'écoles de Gouren (Skolioù), de nombreux tournois, de championnats internationaux des luttes celtiques, de rencontres internationales de luttes traditionnelles, la lutte bretonne, appelée aujourd'hui Gouren, offre le visage d'un sport structuré de haut niveau et permettant une pratique régulière de qualité.

La Fédération de Gouren est reconnue comme le Comité national de Gouren de la Fédération Française de Lutte. Ses moniteurs peuvent passer des diplômes reconnus par le Ministère et peuvent ainsi vivre leur passion en tant que salariés.

Quel chemin parcouru depuis les bas reliefs des croix irlandaises du IXième siècle !...depuis la colonisation de la Bretagne armoricaine continentale par ses cousins des îles britanniques au IVième siècle,... depuis les actions du Docteur Cotonnec au début du XXième siècle et de celles et ceux qui revendiquent le renouveau culturel breton, ... depuis les fêtes rurales de battage,...depuis la première Fédération FALSAB et sa fédération soeur BAG,... depuis la création de la Fédération de Gouren.

Tous nous permettent aujourd'hui de continuer à pratiquer le Gouren. La pratique du Gouren en tant que sport est indissociable de ses racines culturelles, au même titre que toutes les autres luttes traditionnelles. Comme le revendique la Fédération, le Gouren est bien un élément du patrimoine vivant de la Bretagne d'aujourd'hui, vécue et pratiquée par ses occupants du XXIième siècle et par tous les amoureux d'identités culturelles riches et marquées.

La pratique de cette lutte et les prises actuelles renvoient à des gestes anciens, mais aussi à une histoire plus récente issue de sa modernisation pour en faire une pratique sportive régulière (sportivisation).

Voir vie collective | voir Histoire


Le gouren est une pratique sportive et culturelle en évolution !

Les pages suivantes vont tenter de retracer les origines de ce sport, avec comme source principale l'ouvrage "Gouren, lutte et défis d'un sport breton". Un descriptif détaillé des prises sur le site technique avec leur nom breton vous montrera bientôt  dans quelles mesures ces prises se rattachent à des gestes issus notamment des travaux ruraux, mais aussi à des grands noms de la lutte plus récents.Le gouren se rattache au groupe des luttes traditionnelles. D'abord au groupe des luttes celtiques, elles-mêmes rattachées au grand groupe des luttes traditionnelles indo-européennes. Mais également au groupe universel et mondial des luttes traditionnelles. La présentation de ces luttes s'imposait pour comprendre leur ancrage culturel et sportif majeur.

Enfin, sur l'aspect culturel pur, vous pourrez découvrir progressivement les témoignages d'auteurs bretons sur le gouren :

En savoir plus

  • Gouren, lutte et défis d'un sport breton, Lena Gourmelen, Jean-Daniel Bourdonnay et Eric Legret, Coop Breizh, 2005, 144 p. Ouvrage qui peut être commandé à la Fédération de Gouren.
  • Gouren, Traditions de lutte en Bretagne, Maël Yann Kerdraon, Skol Vreizh n°55, 2004, 84 p. également peut être commandé à la Fédération de Gouren.
  • la présentation du gouren sur le site de la Fédération.
  • une histoire du Gouren sur le site du Comité Départemental des Côtes d'Armor